30

King Krule - Dum Surfer

Dans son album fourre-tout, The Ooz, King Krule a caché plein de superbes chansons. C'est un vrai travail de défrichage qu'il faut effectuer, mais le jeu en vaut la chandelle.

 


 

29

Monarch - Of Night, With Knifes

"Ah mais dis donc, tu ne mets jamais de chansons françaises sur ton site ! Tu n'aimes pas la chanson française ou bien ?" Ah si, si, j'aime beaucoup la chanson française quand elle est réussie. La preuve.

 


 

28

Bonzie - Crescent

Un clip à l'image du premier album de Bonzie : un peu bricolé, pas d'une originalité folle, pas toujours à la hauteur de ses ambitions, mais terriblement attachant et prometteur.

 


 

27

Kevin Shields & Brian Eno - Only Once Away My Son

Il faut bien reconnaître que sur le papier, cette alliance tient du rêve humide pour au moins deux générations d'amateurs d'ambient, de shoegaze et d'expérimentations sonores.

 


 

26

The New Pornographers - High Ticket Attractions

La power pop parfaite des New Pornographers avec un clip tout aussi énergique.

 


 

25

St. Vincent - New York

Très représentatif de la réussite du dernier album de St. Vincent, New York offre une production ample à Annie Clarke sans rien perdre de ce qui fait sa personnalité.

 


 

24

Enslaved - Storm Son

En 10 minutes, Enslaved parvient à résumer presque toute l'histoire du métal. Et puis c'est un morceau qui commence avec des hennissements de chevaux...

 


 

23

Grizzly Bear - Mourning Sound

Passé malheureusement un peu inaperçu, le retour de Grizzly Bear est pourtant plus que recommandable. A l'image de ce single imparable et de ce clip adorable.

 


 

22

Hurray for the Riff Raff - Hungry Ghost

Si vous lisez encore ce site, vous savez déjà tout de mon amour pour The Navigator, la merveille absolue de Hurray for the Riff Raff. Ce single, tendu, sur le fil du rasoir, incarne idéalement l'intensité de l'album tout entier.

 


 

21

Lorde - Perfect Places

La chanson a davantage d'impact en conclusion de Melodrama que prise à part. Malgré tout, c'est la perfection pop. Avec la personnalité de notre nouvelle étoile interplanétaire qui déborde de chaque note et de chaque plan du clip.

 


 

20

Fleet Foxes – Third of May / Odaigahara

Plus ambitieux et expérimentaux, les Fleet Foxes n'ont rien fait pour aider les auditeurs frivoles avec Crack-Up. Il faut vraiment prendre le temps d'écouter une chanson comme Third of May / Odaigahara, pourtant une des plus accessibles de l'album. Il faut prendre le temps de se donner à la musique, de la comprendre, de la ressentir. Prendre le temps, dans l'époque de la frénésie et du "tout maintenant" (coucou Arcade Fire), voilà un bien beau programme.

 


 

19

Kendrick Lamar - HUMBLE.

Sit down, lil' bitch ! BE HUMBLE !

 


 

18

Bedouine - Solitary Daughter

Parfait exemple de la beauté absolue du premier album de Bedouine.

 


 

17

LCD Soundsystem – How Do You Sleep

Le groupe de James Murphy est spécialisé dans la construction progressive de morceaux qui explosent peu à peu vers leur paroxysme (avec pour meilleur exemple l'hymne générationnel All My Friends). Sur le nouvel album, la clef de voûte est cette chanson plus sombre que d'habitude.

 


 

16

Pixx - Waterslides

Synthpop de luxe avec Pixx, une des révélations majeures de 2017 et excellente manière de patienter en attendant le retour de Grimes.

 


 

15

Austra - Future Politics

Le retour d'Austra s'est effectué en demie-teinte avec un album dans la lignée du chef-d'oeuvre Olympia, en moins mémorable. Pourtant, il reste quelques chansons incomparables, en particulier celle qui donne son titre au disque.

 


 

14

Lana Del Rey - Lust for Life

Je ne l'aurais jamais parié il y a cinq ans, mais Lana Del Rey est devenue un gage de qualité. Chaque nouvel album offre d'infimes variations autour sa formule désormais familière et les chansons sont irrésistibles. L'esprit critique, qui devrait n'en faire qu'une bouchée, en est tout apprivoisé.

 


 

13

Fever Ray – Idk about you

Sortie surprise en fin d'année, le nouvel album de Karin Dreijer Anderson sous le nom de Fever Ray n'a pas encore laissé assez de temps pour pleinement l'appréhender. Je sais juste que c'est un très grand disque, ça, pas de doute. Ma chanson préférée en ce moment c'est le génial It's Not Hard To Love Me, mais là on va se faire un plaisir simple en écoutant le percutant Idk about you.

 


 

12

Hundred Waters – Blanket Me

Le sommet émotionnel et musical le plus évident de Communicating, Blanket Me semble incarner tout ce qui fait la puissance de la musique d'Hundred Waters.

 


 

11

Lorde - The Louvre

Ah, c'est compliqué avec Melodrama. A peu près toutes les chansons auraient pu figurer dans ce classement, en particulier les balades comme Liability et Writer in the Dark. Mais il semblait difficile d'évincer The Louvre, morceau incroyable qui fait le grand écart entre le son fantasmé des années 80 et la production tectonique de notre époque. Le tout tenant bien sûr debout grâce à la sensibilité et à la subtilité infinies de Lorde.

 


 

10

Rose Elinor Dougall - Stellular

En 2017, la Rose a refleuri, Reine du jardin de la musique pop.

 


 

9

Converge – A Single Tear

Hardcore avec du coeur. Attention, le clip fait mal aux yeux. Mais la musique ne fait pas mal aux oreilles, je vous vois venir...

 


 

8

LCD Soundsystem - Tonight

James Murphy encore, avec une autre chanson qui semble résumer toute la carrière de LCD Soundsystem.

 


 

7

Jay Som - The Bus Song

BUT I LIKE THE BUS!!!

 


 

6

The War on Drugs - Strangest Thing

Vous reprendrez bien un deuxième solo de guitare démentiel avec votre solo de guitare démentiel, non ? Allez, pour le même prix, on vous offre un troisième solo de guitare démentiel pour parachever la balade rock démentielle.

 


 

5

Johnny Jewell - Windswept

Est-ce la plus belle scène de la saison 3 de Twin Peaks ? Cette vision du désarroi de l'agent Cooper qui n'est plus que Dougie, quintessence de notre propre incompréhension. La nuit tombe, les rêves et les cauchemars tremblent au bord du plan. Il y a un souvenir flou, une nostalgie qui transperce. L'attente, la déception, le temps qui passe. Et tout est là, en fantôme, dans ce morceau de Johnny Jewell.

 


 

4

Susanne Sundfør - Undercover

C'est la seule chanson qu'on peut extraire de Music for the People in Trouble, un album concept qu'il faut écouter en entier. Susanne Sundfør à sa quintessence, qui donne des frissons à chaque note.

 


 

3

St. Vincent - Los Ageless

Diantre, ce refrain ! Au bout de la 50e écoute, il me cueille encore à chaque fois.

 


 

2

Hurray for the Riff Raff – Pa'lante

Je parlais de frissons un peu plus haut pour Susanne Sundfør, que dire de Pa'lante, cet hymne incroyable, ce cri du coeur qui pousse à la résilience ? C'est une mini symphonie, qui passe de la tristesse à la volonté de vivre. Vous n'écouterez rien de plus fort cette année.

 


 

1

Lorde - Supercut

La chanson pop parfaite ? Celle qui allie mélodie imparable, refrain immense et mélancolie infinie. Dans la grande lignée qui descend des Shangri-Las en passant par ABBA et les Carpenters, Lorde a signé un album entier de merveilles tristes et lumineuses. L'apothéose étant Supercut, léger, accessible à tous et qui fend le coeur, comme ça, en un sourire, l'air de rien. Thank you, Lorde.

 
 
 
 
 
 
 
 
Soutenez l'indépendance de
 
The Web's Worst Page :